Un média de quartier de la Goutte d’Or
La vie de quartier de la Goutte d’Or
Menu
Accueil > A la une > Actualités >

A la découverte de Chaillot et des métiers du spectacle

Publié le 5 février 2024

Nous avons suivi la visite du théâtre de Chaillot, organisée par l’Espace Proximité Emploi dans le cadre de l’accompagnement des personnes inscrites au parcours linguistique à visée professionnelle (-PLVP).

L’objectif ? Leur faire découvrir à la fois un lieu culturel emblématique, et les métiers du spectacle (technicien/technicienne , costumier/costumière, régisseur/régisseuse son/ lumière/ plateau, faire la visite guidée ou tenir la billeterie, décorateur/ décoratrice…etc).

Le théâtre de Chaillot semble être l’endroit idéal pour découvrir des opportunités de métiers liés au spectacle ou autre (Chantier BTP, mécanicien, peintre, menuisier, etc...) puisqu’il accueille plus de 120 personnes avec des métiers très diversifiés.
La guide est d’origine bulgare et raconte le parcours d’insertion professionnelle qu’elle a réalisé en arrivant en France, après avoir obtenu son diplôme en Histoire de l’art, elle a travaillé dans différents secteurs liés à la culture dont des musées et des théâtres.

La visite

A l’intérieur du grand halle d’entrée, des fresques commandées en rapport avec la musique et les arts dominent en hauteur, dont certaines peintes directement sur le béton dont La Grande Guerre de Troie, une représentation du célèbre conflit légendaire dans la mythologie grecque.

Une statue sculptée trône fièrement au bas des escaliers installée pour suscitée la curiosité des visiteurs et visiteuses, il s’agit de la seule œuvre contemporaine dont l’artiste est encore vivant aujourd’hui, la porteuse de vie de Freddy Tsimba, un don reçu pour fêter le 70 anniversaire de la déclaration des droits de l’homme. Freddy Tsimba est un artiste congolais qui a souvent puiser son inspiration dans son propre vécu et les réalités de la guerre dans son pays.

Cette œuvre aux dimensions impressionnantes mesure 4m90 et est entièrement composée de douilles. La femme représentée à travers cette sculpture détient un livre dans ces mains (pris des éléments de la terre natale de l’artiste, dont des clés de maisons abandonnées et de prison). En utilisant des douilles, des objets associés à la destruction, pour créer une œuvre qui incarne la vie, il transforme symboliquement la négativité en quelque chose de positif et porteur d’espoir. La femme n’est pas entière mais peut porter la vie, la vie est également portée par le savoir à travers le livre.

Ensuite, nous entrons dans la salle Jean Vilar (auteur et dramaturge français) dans laquelle est disposée un guichet réservé à l’accueil du public et à la vérification des billets.

On poursuit la visite dans les coulisses de la petite salle, chez les techniciens. Nous sommes en hauteur, au niveau des grands tubes où sont suspendus les fils et les projecteurs, qu’on appelle les cintres. La guide expose les travailleurs de l’ombre, l’équipe technique chargée du montage, du réglage et des éclairages d’un spectacle. Avant, le décor était soulevé par des poids (le métier était pénible, beaucoup ont développé des douleurs et des maladies liées au soulèvement de poids lourd). A présent, tout est automatisé.

La petite salle compte environ 480 places assises et 1200 pour la grande salle (pas accessible aux visiteurs étant donné qu’elle est toujours en rénovation).
La petite salle est très moderne, elle a été rénovée il y a 5 ans. La guide nous explique que si les salles sont noires, c’est pour éviter qu’elles absorbent les lumières pour mettre en valeur les performances sur scène, les sièges sont rouges "car c’est une couleur qui flatte le teint" (mais pendant la période royale, les sièges étaient bleus).

Les métiers du spectacles sont :

  • Les régisseurs/ régisseuses servent à coordonnées les artistes sur le plateau (ils/elles disposent la lumière et les sons demandés par les artistes lorsqu’ils sont sur scène).
  • Les couturiers/ couturières interviennent si le vêtement se déchire, est trop ample ou trop étroit, pour qu’il soit adapté au spectacle.

Parfois le spectacle est créé directement sur place, lorsque la salle n’est pas ouverte au public, les artistes peuvent répéter le matin ou l’après-midi. Là, le plateau est déjà prêt pour le spectacle de ce soir.

Nous passons par un couloir avec une grande fenêtre qui donne directement sur la tour Eiffel. Pendant ce temps, la régie s’applique à préparer un événement au foyer en installant des projecteurs coordonnés par la console en bas.

On rencontre une habilleuse/couturière, arrivée depuis 3 ans à Chaillot, elle reçoit les costumes des spectacles et les met en loge (travail de repassage et de couture).
Pour accéder à cet emploi, la couturière a un BEP couturière et une formation complémentaire habilleuse. C’est un métier en intermittence mais avec des contrats longs. Elle conseille à une des personnes du groupe intéressée de partir sur une formation dans un lycée pro et de passer par le réseau GRETA (structure de l’éducation nationale qui organisent des formations pour adultes).

Peu de temps après, c’est une électricienne qui se présente à nous. D’abord comédienne, elle a développé une curiosité pour les projecteurs. Elle a suivi une formation électricienne au CFPTS à Bagnolet et a été embauchée en CDI à Chaillot avec un contrat de 36h/semaine pour faire les montages de la lumière pour le grand foyer. La formation est rémunérée car en alternance, pour y entrer, il suffit de passer un test de culture générale sur le thème de l’électronique. Elle ajoute que c’est un secteur qui recrute, à Chaillot, ils sont en manque d’effectif, et elle, elle s’apprête à partir dans 4 jours pour reprendre un poste de directrice générale.
Elle fait les installations et la configurations, les réglages sur le comédien sur le plateau, supervise pendant les représentations, s’assure de l’entretien et de la réparation du matériel, etc... Parfois l’électricité est mélangée à la mécanique : "-L’été durant la maintenance, il faut mettre les mains dans la graisse".

Après cette visite pleine d’émerveillement, le groupe d’apprenant.e.s rejoint la Goutte d’Or avec, peut-être, de nouvelles perspectives d’insertion professionnelle.

Pour visiter le théâtre Chaillot, le lien du site est : https://theatre-chaillot.fr/fr




Agenda

sam.
20
avr.
Fresque du climat
par InfosGouttedOr
Lire la suite
sam.
20
avr.
Vernissage Exposition "HABITER"
par InfosGouttedOr
Lire la suite
mer.
24
avr.
Réunion d’info JOP - périmètres de sécurité
par 19h - Mairie du 18è
Lire la suite
mer.
24
avr.
Goûter de Printemps
par InfosGouttedOr
Lire la suite
jeu.
25
avr.
Réunion d’information collective - 4C
par InfosGouttedOr
Lire la suite
sam.
27
avr.
Collecte Solidaire pour les Familles
par InfosGouttedOr
Lire la suite
sam.
27
avr.
Le 18e EN JEU
par Home Sweet Mômes
Lire la suite
sam.
27
avr.
Journée de la terre et du climat
par InfosGouttedOr
Lire la suite
dim.
28
avr.
Rue aux enfants
par Home Sweet Mômes
Lire la suite
jeu.
2
mai
Visite Guidée de l’Expo : Habiter à l’Espace Canopy
par InfosGouttedOr
Lire la suite
Voir tous les rendez-vous
Aucune planète de rechange n’étant prévue, Goutte d’Or & Vous propose chaque mois des clés pour devenir plus éco-responsable
Lire la suite

Actualités

HABITER - Expo photo de l’artiste Milena Carranza Valcárcel - 17 avril Paris pochoir 24, les pochoiristes à la Goutte d’Or - 17 avril Mon Voisin Bashung - 15 avril Un Caarud en réimplantation - le 18e du Mois - 15 avril Finale de la CAN : Ambiance des grands soirs - Le 18e du Mois - 15 avril